JAPON – Narukiyo, le restaurant le plus indispensable de Tokyo !

29 décembre 2018 • À la Une, Articles Préférés, MOFF RESTOS, MONDE

DSCF7237

Dans le quartier le plus branché de Tokyo, un chef fout le feu derrière son bar entouré de symboles phalliques et cuisine des produits improbables accompagné d’une playlist allant du blues au hard rock ! Inoubliable. Bienvenue dans l’Izakaya le plus cool de Tokyo !

Le moment que j’ai passé chez Narukiyo est certainement à classer parmi les plus grand moments de ma vie de gastronome. D’abord parce que j’y ai pris une de mes photos préférée (la photo ci-dessus). Observez-là bien. Vous êtes dans un film, au coeur de Shibuya, une taverne en sous-sol décorées de gadgets phalliques (avez-vous remarqué sur la photo la bite volante face au visage du chef ?), entouré de vieux habitués qui fument clopes sur clopes, de mannequins, d’hommes d’affaires, de rédactrices de mode et de rockstars présumées. J’ai recommandé cet endroit à un nombre incalculable d’amis – certains y sont même retourné deux fois.

En arrivant on vous tend un parchemin – sans doute le menu – aussi pittoresque qu’inutile à moins que vous ne maitrisiez la langue du Soleil Levant. Le taulier de cet Izakaya (Bistrot / bar à vins et à tapas en japonais), vous ne pouvez pas le louper, c’est Monsieur Narukiyo, un chef charismatique et rigolard qui officie tel un DJ derrière son bar. Il va falloir lui accorder votre confiance et vous laisser embarquer dans un set totalement dépaysant, une playlist pour hardcore foodistas improvisée gaiement à base de mollusques inconnus, de bouillons parfumés, de légumes croquants, de filet de cheval, de poissons ultra frais, de ragoûts exotiques. Les matières premières sont étalées autour du chef qui pioche gaiment au gré de ses envies, soignant ses enchainements, sans doute guidé par les voix de James Brown ou de Bon Scott. Ici, on ne commande pas, c’est le chef qui commande, exécutant les mêmes plats pour tout le monde alors on prend le train en marche pour un voyage inoubliable d’une dizaine de plats. Le véritable passionné ne sais plus où regarder tant il se passe de choses étonnantes dans cette attachante gargotte. Du décors à la bande-son, en passant par les clients, les blagues du chef (qu’on ne comprend pas mais qui font marrer quand même) on ne s’est jamais senti aussi loin de chez soi. Le reste se raconte en photos…

DSCF7178 DSCF7185 DSCF7191 DSCF7192 DSCF7196 DSCF7198 DSCF7200 DSCF7211 DSCF7224 DSCF7225 DSCF7230 DSCF7232 DSCF7233 DSCF7235DSCF7242 DSCF7245 DSCF7247 DSCF7250 DSCF7252

Mon seul regret : ne pas avoir acheté le T-Shirt à l’effigie du chef. Une bonne raison de revenir !

NB : Il faut absolument s’asseoir au bar. Vous ne vivrez pas du tout la même aventure si vous êtes placés sur un tatami dans la petite salle à droite.

Restaurant Narukiyo,
2-7-14 Shibuya
Shibuya-ku, Tokyo 107-0062
Réservation chaudement recommandée : +81 3-5485-2223
Ouvert tous les jours de 18h à minuit.

Photographies © Thomas Clément 2018 Reproduction interdite sans mon accord.

Capture d’écran 2018-12-31 à 18.37.48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>